Apothéose

[Apothéose]

 

Triade des Confins

Ouverture

 

Rideau des Noirceurs

Inconsciente

 

Vitalité

 

Le jour des Regrets

 

Luminescente

Saisissante

 

EXTASIS

 

Le malheur des herbes fauchées réveille le chant des oiseaux grésillants

 

– Miroir,

Potence

Lanterne,

 

Miracle de la Tenue

 

Dansante

 

[Œuvre: Füssli, Le Cauchemar, 1790-1791]

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s