[Boulevard du Théâtre]

[Boulevard du Théâtre]

 

L’Homme de Feu

Descend du Ciel

 

Deus ex machina

 

Il gît sur la Table

Du Marché des Fleurs

 

À Rome

 

Il chante la Complainte

De Marie La Fleur

L’Épouse

 

L’Annonce de Claudel

Soudain frémit de

Peur

 

L’Échange ridicule des

Précieuses lit l’Orbite

De la Pythie

 

À Cumes

 

Le Feu est la Tempête des

Élucubrations enivrantes de

Mozart le Doux Forte

 

Self-Conduit des

Chapiteaux

 

Pont-Levis de

L’Amphithéâtre

 

Œil et Dent

Sylvain

Danse

 

Rameaux et Gerbes

La Flamme guérit

 

Et la Mandoline

Console

 

[Œuvre: Ithell Colquhoun, Dark Fire]

 

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s